Accueil

La Compagnie de Chauffage : un acteur local au service de l'innovation énergétique du territoire

Photo by Lenstravelier on Unsplash

Accédez ici à vos espaces : clients, achats & appels d'offres, ressources humaines, presse et salarié.

La Compagnie de Chauffage réalise d’importants investissements en innovation et Recherche & Développement (R&D) pour soutenir les projets du territoire et inventer l’énergie de demain.

Son ancrage local permet de capitaliser sur son expertise pour accompagner les collectivités dans leurs projets énergétiques de villes et de territoires durables. Dans ce cadre, l’entreprise propose des solutions énergétiques innovantes permettant d’accompagner l’évolution des usages énergétiques et les nouveaux modes de production.

Cela se traduit tant dans les combustibles utilisés que dans les outils exploités, mais également dans sa capacité à déployer des solutions innovantes pour de grands projets de territoire. Cette maîtrise technique et stratégique amène la Compagnie de Chauffage à se positionner comme un acteur de référence, doté d’un réel savoir-faire en matière d’ingénierie. Une expertise qu’elle compte bien mettre à profit à l’avenir auprès d’autres collectivités et territoires.

De nombreux projets sont destinés à permettre au réseau de chaleur d’atteindre un niveau d’excellence afin d’améliorer l’efficacité énergétique globale du réseau et décarboner son mix énergétique. Cette transformation permanente permet aujourd’hui à l’entreprise de s’imposer comme l’un des opérateurs les plus écologiquement vertueux d’Europe.

L’innovation a depuis toujours occupé au sein de la Compagnie de Chauffage une place prépondérante dans le développement de l’entreprise et la mise en place de solutions d’avenir.

La stratégie d’innovation de la Compagnie de Chauffage répond à trois objectifs majeurs :

  • Efficacité énergétique
  • Efficacité environnementale
  • Efficacité économique

Cela se traduit à la fois par des investissements financiers importants et des partenariats ciblés.

CEA LITEN : PARTENARIAT RENOUVELÉ

La Compagnie de Chauffage a renouvelé en mai 2019 son partenariat avec le CEA Liten. Les deux structures collaborent depuis 2014 sur un programme pluriannuel pour le développement de nouveaux combustibles issus de la biomasse (bois, résidus agricoles, etc.) et du développement de réseaux intelligents (smart grids) pour le Chauffage Urbain incluant le stockage de chaleur. Ce nouveau programme de R&D, conclu pour 4 ans, vise à développer des solutions technologiques innovantes avec, pour objectifs, d’améliorer l’efficacité énergétique, la compétitivité tarifaire et le bilan carbone du réseau de Chauffage Urbain.

 

Exemples de projets en cours de déploiement

Renforcement de la structure du bâtiment et installation d’une centrale solaire thermique sur le bâtiment La Bifurk

Représentation 3D du projet

Objectif des travaux :

Une production annuelle estimée à 140 MWh/an.

La centrale solaire est raccordée au réseau Basse Pression de la sous-station (qui alimente une partie de l'éco-quartier Flaubert).
Elle sera connectée au système de stockage de chaleur à Matériau à Changement de Phase déjà en service pour maximiser la valorisation d'énergie solaire et ainsi maximiser l'utilisation d'énergies renouvelables.

Calendrier des travaux :

Démarrage du chantier en mai 2022 avec la prise en compte des contraintes spécifiques et notamment la continuité de fonctionnement de la structure de la Bifurk accueillant plusieurs associations et de nombreux événements.

  • Renforcement de la structure du bâtiment Bifurk : de mai à juillet 2022
  • Démarrage de la pose des panneaux solaire en août
  • Raccordement de l’installation et mise en service prévue fin septembre 2022.

Création d’un réseau de chaleur bois-énergie sur la commune de Pont-de-Claix

Représentation 3D du projet

Objectifs des travaux :

Fin mars 2022 ont débuté des travaux au croisement de la rue des Cités Mon Logis et de l’avenue Raffin Caboisse sur la commune de Pont-De-Claix, afin de créer une chaufferie bois-énergie qui alimentera un réseau de chaleur d’environ 1 kilomètre qui desservira environ 200 équivalents-logements.

Ce nouveau réseau de chaleur sera alimenté par des énergies renouvelables à plus de 85 % et permettra de fournir en chaleur les logements et bâtiments communaux aux abords de la nouvelle chaufferie.

Calendrier des travaux :

Les travaux se termineront d’ici la fin de l’année 2022 pour permettre une mise en service de l’installation avant la fin de l’année.

Exemples de projets livrés

L’éco-quartier Flaubert présenté à Amsterdam

Projet phare de la collaboration avec le CEA Liten, le modèle de l’écoquartier Flaubert à Grenoble a été présenté lors des City-zen Days d’Amsterdam en 2019. La Compagnie de Chauffage est engagée dans le programme européen City-zen qui invente la « ville de demain », fonctionnant entièrement avec des énergies propres.

L’écoquartier Flaubert expérimente un modèle de chauffage urbain unique en Europe combinant différentes innovations technologiques telles que le stockage thermique par matériau à changement de phase et le pilotage intelligent du réseau en intégrant le solaire thermique comme source d’énergie complémentaire pour alimenter le réseau.

BIOMAX : un exemple réussi de maîtrise d’ouvrage déléguée

David Richalet

Chargée de la maîtrise d’ouvrage déléguée du projet, la Compagnie de Chauffage a prouvé, à travers le projet BIOMAX, sa capacité à mener une mission technique de gestion de projet dans son ensemble.

De l’idée à la réalisation du projet jusqu’à la mise en service de l’outil, BIOMAX est un parfait exemple de la capacité de la Compagnie de Chauffage à se mettre au service d’une collectivité pour développer un outil industriel innovant.

L’inauguration du site, en 2020, a été l’occasion de mettre en avant le savoir-faire des équipes ayant collaboré sur ce projet, auprès des collectivités territoriales. BIOMAX constitue une vitrine pour l’ensemble du territoire.

DES TECHNOLOGIES DE POINTE POUR BIOMAX, LE SITE 100% BOIS DE GRENOBLE :

  • Biomax dispose d’un ballon de stockage de 1 000 m3 qui permet de stocker la chaleur et de la restituer lors des pics de consommation. Cette technologie permet d’éviter de démarrer d’autres sites de production dits d’appoint (qui fonctionnent à l’aide d’énergies fossiles) lorsque la demande devient trop forte (le matin et le soir et durant les périodes de grand froid).
  • Biomax dispose également d’un nouveau système de récupération de la chaleur issue de la condensation des fumées qui permet de pré-sécher le bois avant de le brûler dans la chaudière. Cela améliore le rendement de la combustion calorifique, ce qui permet d’émettre moins de fumée, de mieux chauffer et d’éviter de rejeter inutilement de l’air chaud dans l’atmosphère.