Soutien à la filière bois

Transition énergétique

Soutien à la filière bois

Pixabay - Pexels

Depuis plus de 20 ans, la Compagnie de Chauffage privilégie la ressource bois dans une démarche de coupes raisonnées.

Un soutien à la filière bois locale

La Compagnie de Chauffage privilégie depuis plus de 20 ans la biomasse bois, principalement sur Villeneuve et Poterne. Pour satisfaire ses besoins en bois-énergie, elle collabore avec des partenaires publics et privés locaux, notamment via la plateforme bois de Goncelin. Cette démarche réduit fortement l’impact écologique du transport du bois, favorise l’économie locale et contribue à une gestion soutenable de la ressource. Tous les fournisseurs de bois de la Compagnie de Chauffage se trouvent à moins de 100 km de Grenoble.


 

Le saviez-vous ? La forêt en Isère couvre 32 % de la surface du département, mais 50 % seulement des produits générés par l’accroissement de la forêt sont exploités, avec un certain nombre d’exploitations certifiées, c’est-à-dire engagées dans une gestion raisonnée de la ressource. Ceci permet de garantir un mode de gestion durable et de fournir les deux filières complémentaires « bois d’œuvre » et « bois-énergie ». L’agglomération grenobloise dispose ainsi d’un gisement important de bois issus de l’exploitation forestière, de l’élagage, des sous-produits de scieries, ainsi que de bois de récupération.

C'est prouvé !

Selon une étude de l'ADEME, les étapes de production, de transport et de distribution du combustible bois (bûches, plaquettes forestières et granulés) émettent moins de gaz à effet de serre et consomment moins d'énergie non renouvelable que les combustibles gaz, fioul ou électricité.

BIOMAX (2020)

Ce nouveau site de production de chaleur 100 % bois, situé sur la Presqu’île de Grenoble et mis à disposition par la collectivité, permettra d’accueillir le premier stockage d’énergie thermique de grande capacité et à haute pression exploité en France à partir de la biomasse. Il permettra d’alimenter entre 15 000 et 20 000 logements en chauffage urbain et 10 000 logements en électricité.

Biomax est une centrale de cogénération produisant de la chaleur et de l'électricité à partir d’un générateur de vapeur de 40 MW. Elle disposera d’un ballon de stockage de 1000 m3 qui permettra de stocker la chaleur et de la restituer lors des pics de consommation. En outre, la centrale sera équipée d’un système de récupération de la chaleur qui permettra de pré-sécher le bois et de rejeter moins de fumée dans l’atmosphère. Les travaux de R&D, menés conjointement avec le CEA, ont également abouti au brevetage d’un processus pour nettoyer et réutiliser le bois traité.